Évaluation de l'ozonation de l'air en porcherie à des fins de biosécurité


Statut:
Terminé

Présentation Power Point
Rapport final
 

Expertise:
Bâtiments et régie d’élevage | Santé et biosécurité

Objectifs:

Évaluer le potentiel de l'ozonation de l'air pour réduire les taux d’agents pathogènes (ex. : SRRP, Influenza, Mycoplasma) de l'air de fermes porcines.

  • Détermination de la concentration d'ozone et du temps de contact requis pour éliminer différents agents pathogènes, selon la charge infectieuse présente dans l'air;
  • Évaluation des coûts associés à l'installation et l'utilisation d'un système d'ozonation à la ferme (estimation économique);
  • Évaluation de l'efficacité d'une combinaison de mesures de biosécurité, dont la filtration et l'ozonation, afin de maintenir une unité de pouponnière exempte de certains agents pathogènes (bioexclusion);
  • Évaluation de l’efficacité de l’ozonation pour traiter l’air sortant d’une ferme (bioconfinement).

Collaborateurs:

Dave Gilbert, ing., MBA, président, EMO3; Caroline Duchaine, professeure titulaire, Université Laval, département de biochimie, de microbiologie et de bio-informatique.

Responsable du projet:
Sébastien Turcotte
Équipe du CDPQ:
Jean-Gabriel Turgeon; Marie-Aude Ricard; Christian Klopfenstein